Même si La Truite du Haut-Lignon est non-réciprocitaire, la réglementation départementale s'applique - voir l'arrêté préfectoral annuel ci-dessous.

 

Nombre de salmonidés : 6 par jour et par pêcheur.

 

Ouverture 1ère catégorie : 9 Mars 2019

Fermeture 1ère catégorie : 15 Septembre 2019

 


Evolutions réglementation sur notre secteur en 2019

3 nouveaux éléments entrent en action en 2019 :

 

1- TAILLE LEGALE DE CAPTURE  :

 

La maille passe à 23cm sur le Lignon en aval du parcours sans tuer (y compris Pontabouland) et sur le Pierre-Brune en aval du pont de la pierre.

Elle reste à 20cm sur le reste de notre secteur.


2 - PARCOURS SANS TUER :

 

Création d'un parcours sans tuer sur le Lignon : en aval de la confluence du Lignon avec la Vialle et sur 520m.

 

La réglementation départementale des parcours sans tuer s'applique :

  • techniques de pêche autorisées : pêche à la mouche, appâts naturels et leurres (poisson mort ou poisson vivant interdit)
  • avec un seul hameçon simple sans ardillon (ou ardillon écrasé).
  • remise à l'eau immédiate des salmonidés capturés 

3 - RESERVE FEDERALE  :

 

La réserve sur le Bouchat dans la traversée du Vieil-Ecotay (qui était en règlement intérieur à la Truite du Haut-Lignon ) passe en réserve "fédérale". Elle est intégrée à l'arrêté pêche 2019.

 

Sa limite amont a été remonté pour une longueur totale de 400m.

La limité aval est la confluence avec le Cotayet.


4 - BIEFS EN INTERDICTION DE PECHE

 

Les biefs d'alimentations du Moulin des Massons (sur le Vizézy à Saint-Bonnet) et de la microcentrale de Chevelière (sur le Lignon à Chalmazel) sont interdits à la pêche.

Il s'agit de lieux privés, que les propriétaires et exploitants ont souhaité interdire à la pêche, avant tout pour des questions de sécurité, de responsabilité et d'entretien.


La liste des plans d'eau accessibles aux titulaires d'une carte d'une AAPPMA non réciprocitaire a également évolué :

  • Plan d'eau de Cornillon (Mably)
  • Plan d'eau Les Colons (Cleppé)
  • Plan d'eau  de Murat (Epercieux Saint-Paul)
  • Les 3 étangs (Bouletière, Gontière, Pierrards) de la Forêt de Lespinasse (Vivans)
  • Plan d'eau de Belmont de la Loire
  • Plan d'eau de Mizérieux
  • Plan d'eau de Balbigny

Les plans d'eau à vocation spécifique sont également ouverts sur prise d'un ticket spécifique (obligation de présenter sa carte fédérale pour prendre ce ticket) : Usson en Forez et Noirétable pour la pêche à la mouche, Malherbes (Arthun) pour la pêche de la carpe.

 

Reportez-vous au dépliant fédéral pour localiser les plans d'eau.

 


Sont également accessible aux adhérents d'une AAPPMA non-réciprocitaire, tous les cours d'eau qui sont sur le domaine public, à savoir :

  • le fleuve Loire
  • les lacs des barrages de La Baume, Vaux et Pontabouland sur le Lignon
  • le canal du forez

Télécharger
arrete_peche-2019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB


La lettre et l'esprit

Si l'arrêté préfectoral annuel départemental définit les conditions et règles de la pêche et s'impose à tout le monde, il nous paraît opportun de rappeler que la rivière n'est pas un garde-manger illimité.

 

Imaginez que les 250 pêcheurs de l'AAPPMA prélèvent chacun une centaine de truites maillées par an, c'est 25 000 truites qui disparaissent et qui ne pourront se reproduire à l'automne.

Nous avons 200km de rivières et ruisseau, si on compte une truite maillée tous les 10m en moyenne, ca fait 20 000 truites pour ces 200km

Donc faites le calcul !!!   Il n'y en a pas assez. Seules les truites entre 16 et 20cm vont se reproduire.

 

Malheureusement, les milieux ne permettent pas un renouvellement aussi rapide qu'on le souhaiterait

La nature a un cycle plus long que nos modes de consommation.

 

Modérez vos prélèvements ! Merci.

 

Tout comme nous préconisons la pêche avec hameçon sans ardillon, ainsi que la coupe du fil lorsque la truite a engamé l'hameçon (plutôt que d'aller le chercher avec un dégorgeoir) !


Garderie

Nous avons 3 gardes-pêches particulier en activité. Ce sont des bénévoles

 

Comment devenir garde-pêche particulier :

 

Le volontaire doit suivre une formation qui se passe en 2 temps - un 1er module de 1.5 jours sur la partie juridique - le 2è module de 1 jour sur la partie "poisson" . Ce "cursus" de formation est assurée par la Fédération Départementale de pêche de la Loire. Les 2 modules sont organisés à une fréquence de 2ans maxi.

 

A l'issue de cette formation, l'AAPPMA constitue un dossier au nom du futur garde pour obtenir l'agrément préfectoral. Une fois cet agrément obtenu, il ne reste plus qu'à prêter serment au tribunal d'instance. L'assermentation est valable 5 ans à compter de la date de l'agrémentation.

 

Le garde-pêche particulier est commissionné par le président de l'AAPPMA pour contrôler sur le secteur de l'AAPPMA.

 

Outre son rôle de contrôle des pêcheurs, le GPP est un vrai relai d'information auprès de ces mêmes pêcheurs.

Le fait de tourner sur le secteur permet aussi d'avoir une bonne vision du secteur, de repérer les problèmes (pollutions, actions de restauration,...et de trouver des coins à champignons !!!).

 

Nous n'exigeons pas un nombre de contrôle par an. Nos 3 gardes en activité font en fonction de leur disponibilité, de leur envie.